Le Vietnam un modèle social, économique pour l'Afrique

SUNday - 19/11/2017 20:40
Le Vietnam un modèle social, économique pour l'Afrique

Un pays situé en Asie Pacifique avec une population hétérogène qui se fonde dans la politique de développement loin des clichés fades, de l'oubli de la guerre. Il s'est forgé une destinée incomparable dans un monde proie, soumis à l'instabilité sociale économico-politique, à travers des impulsions croissantes de sa diversité culturelle et l'expérience de sa maturité sociale.

 

cat toc duong pho

Coiffeur dans la rue (un exemple montrant qu'il n'y a pas de sot métier).

 


Le Vietnam est un modèle social de par ses immenses potentiels d’intervention et de partage de ressources équitables, le pays a une vision de globalisation, une politique d'émancipation féminine incomparable  comme une clé de voûte en or massif. Longtemps considérer par d'autres comme une tortue moribonde, elle croit la tendance du courbe de développement en donnant l'atout à ses potentiels de formation d'expertise tant interne qu'externe, afin de cultiver en sa population l'esprit de patriotisme et d'appartenance à un tout unique insécable de l'esprit lié à une politique d'autosuffisance, qui booste le vietnamien. 

Néanmoins une population timide au premier contact, mais avec une force de caractère de battant dû au respect de la  non-violence, la cohésion sociale ; s'émeut le monde du djihadisme économique, de l'intolérance religieuse, du racisme grandissante; le Vietnam a su transcender toutes ses turpitudes. La beauté de ses deux grandes capitales (Hanoï et Hô Chi Minh-Ville) est une esquisse de la diversité  architecturale qui n'envie rien aux grandes capitales européennes, américaines et africaines.


Les vendeurs ambulants et de rue se fondent dans le décor du développement social économique ou la notion du sot métier n'existe pas. L'éducation est un atout incommensurable dans la prise de conscience, qui est le socle de l'assise d'une jeunesse Vietnamienne ancrée dans la culture de l'excellence. Les femmes non négligeables dans les instances de développement économique social battent le record de la courbe de l'insertion en mettant tous les atouts de leurs côtés pour lancer un message au monde des organisations féminine que c'est possible avec le courage et la prouesse intellectuelle.


Instrument de Musique traditionnelle vietnamienne joué par les femmes

Lua Van phuc tren pho co

Temple de la Litterature à Hanoï.

 


Le peuple Vietnamien travail non de stop pour qui voit les bruits ne s'arrêta pratiquement pas, moins de jours fériés pour la détente, les heures de pauses sont respectées comme des paroles divines intranchables. Loin du boomerang festif, ils sont meilleurs à tout faire et à tout entreprendre et s'adaptent indéniablement aux contextes dans lesquels ont les soumets suivant les normes mise en place, sans la moindre difficulté. Grâce à une profonde réforme économique sociale, le Vietnam est un modèle de croissance à travers ses exportations et a su faire une bonne redistribution des richesses ainsi ce pays a vu sa pauvreté chuter d’année en année, aujourd’hui  fait son entrée parmi les pays émergents. Selon un dernier rapport produit et publié en 2010 par l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) et leurs partenaires dans le scientific news N°359 octobre 2010 titré Le Vietnam un «miracle asiatique» ?


Le Symbolique du patriotisme vietnamienne attachement

Vendeur ambulant dans le décor du développement social (hàng rong).

 


Depuis le début des années 1990, le Vietnam connaît en effet une chute spectaculaire de la pauvreté. Le pourcentage de la population vietnamienne vivant sous le seuil de la pauvreté est passé de 58 % en 1993 à 14,5 % en 2008, soit quelque 25 millions de personnes sorties de la pauvreté en quinze ans. En ville, en 2008, seulement 3,5 % de la population est considérée comme pauvre, même si le coût de la vie continue d’augmenter. Le pays doit cet enrichissement de sa population à sa formidable croissance économique depuis vingt ans, parmi les plus élevés au monde. Les auteurs ont résumés cette partie par le terme «Success story vietnamienne» qui jadis est un bond dû à l’économie de marché à orientation socialiste et une bonne régulation de l’État le «Renouveau» (Doi Moi) est une grande réforme économique menée par le Parti communiste vietnamien à partir de 1986, combinant capitalisme et forte intervention de l’État.), une référence davantage productive pour l’harmonisation de tous les citoyens dans l’édifice de la construction citoyenne vietnamienne.

Phở, un plat très connu au Vietnam.

 


La cuisine vietnamienne très mixte avec des saveurs sucrées, salées reste énigmatique pour un novice étranger venu d'ailleurs. Néanmoins quoi qu'il en soit si vous faites un tour au Vietnam il faudra y goûter, n'ayez surtout pas peur. Avec des infrastructures routières qui se sont développées servent pour le désenclavement du pays, une belle aubaine d'opportunités pour la création d'emplois et l'insertion sociale. La notion d'émergence  au Vietnam n'est pas seulement économique elle est culturelle en étant fort de ses acquis datant, indubitablement une diversité incomparable.


Le développement social puisse sa source dans le patriotisme et le respect de la différence de l'autre afin de creuser moins d’inégalité. Quoi que l'on puisse dire où prétendre, le Vietnam est un modèle de référence économique sociale pour l'Afrique tant d'un point de vue esprit d'avancement cohésif, de prouesse habile économique et une ouverture en matière d'impulsion de globalisation et de valorisation des capacités intellectuelles de ses potentiels humains.

Zoumana Malle/CVN


 
Total notes of this article: 5 in 1 rating
Ranking: 5 - 1 vote
Click on stars to rate this article
 

Older articles